AccueilCrédit personnelCrédit immobilierCarte de créditAutres créditsSimuler un créditCrédit travauxCrédit auto
Suisse

Interview

Interview de Jérémie Monney de creditum, courtier en crédit à Lausanne.


Pouvez-vous dresser un bilan l'année 2012 du crédit privé ?

En terme de chiffre, 2012 fut une année particulièrement stable, il n'y a pas d'évolution en Suisse en terme de demande de crédit privé. Il n'y a pas de diminution non plus. Cependant, on remarque que les clients cherchent encore plus qu'avant un service de qualité, rapide, un suivi, des explications claires et une aide administrative compétente.

Nous pensons qu'il est très important pour le marché et pour notre métier que le client continue à chercher des partenaires compétents et professionnels, apportant non pas juste un service rapide mais une prise en charge complète des complications administratives que le crédit privé en Suisse impose.


Les conditions d'octroi de crédit aux particuliers ont-elles été resserrées en 2012 ?

Les conditions sont sensiblement les mêmes, c'est surtout les politiques bancaires qui changent.

La LCC (Loi sur le crédit à la consommation) n'a pas changé, mais la politique fait pression (spécialement sur le crédit aux jeunes) et les banques ne veulent pas forcément se mettre en difficulté avec les partis politiques, et suivent les recommandations, ce qui rend souvent plus compliqués l'obtention de crédit pour le client.

Parfois, c'est dans l'intérêt du client, et parfois c'est un non-sens. Nous essayons au mieux de rendre une explication claire à chaque client sur son acceptation, taux, condition ou refus, malgré ces choix politiques,


La place d'Internet sur le marché des demandes de crédit est-elle toujours en augmentation ?

Internet est une plateforme qui permet au client d'obtenir une réponse très rapidement, sans les habituelles tracasseries administratives, ce qui explique son essor dans ce domaine.

Mais ce n'est que le premier pas, la première étape. Une fois la demande faite, il faut rencontrer le client pour lui expliquer son offre, les conditions, et tout ceci ne peut se faire qu'en "live".

Internet permet un accès facile pour lancer la procédure, et comme toutes nos offres sont sans engagement, la demande par ce canal augmente encore en effet.


Pouvez-vous-nous décrire les spécificités de creditum?

creditum est une société Suisse, qui ne fait que du crédit privé. Afin de ne pas mélanger les activités, et de se perdre en multiples procédures différentes, nous avons décidé de nous spécialiser dans un seul domaine, et d'apporter toutes nos expertises, toute notre expérience et nos connaissances dans ce domaine qu'est le crédit privé.

Grâce à notre expérience de longues années, nous pouvons offrir à nos clients les meilleures conditions du marché, autant en terme de taux que de durée ou de flexibilité.

Nous offrons aussi un gain de temps considérable puisque nous nous occupons de tout, sans exception, pour le client. Nous promettons une réponse en 24h, et question est répondue dans la journée. Tout est plus simple et plus clair pour le client, et il n'a plus qu'un seul intermédiaire, un seul conseiller qui connaît son dossier et s'en occupe.

Bien sûr en plus il y a l'optimisation des chances, puisque en Suisse chaque demande est répertoriée à la ZEK, et un refus peu motiver un second refus et enclencher un effet boule de neige qui ne donnera ensuite que des refus. Creditum connait les banques, leur politique, et guide directement le client au bon endroit, évitant cet effet négatif et optimisant les chances d'avoir un crédit au meilleur taux.


Quels sont le panier moyen et la durée moyenne des crédits ?

La durée moyenne est d'environ 48-60 mois, et le montant moyen en Suisse est d'environ 20'000.- CHF. Ces chiffres s'appliquent aussi pour creditum, bien que tous nos contrats soient libérés en durée (aucun Prolimit, crédit Dispo, ou ligne de crédit par exemple) et que nous encourageons les clients à rembourser leur crédit le plus vite possible, pour économiser des intérêts.


Les applications mobiles et les réseaux sociaux (iphone etc.) dans le monde du crédit ont elle selon vous un avenir ?

Les réseaux sociaux probablement pas, bien que creditum se trouve sur Facebook et Twitter pour informer des promotions et nouveautés, mais les clients ne cherchent pas vraiment de connexion à ce niveau.

Par contre notre application, disponible sur l'Apple Store comme sur le GooglePlay d'Androïd, permet de calculer son crédit, mais aussi de suivre toute l'actualité du crédit à la consommation en Suisse. Nous pensons en effet que ce + peut donner aux clients des informations, autant pour des promotions que pour divers trucs et astuces pour la gestion de son crédit privé.


Des évolutions, des annonces pour 2013 pour creditum ?

Nous venons de lancer notre application, qui sera mise à jour dans les prochains jours. Actualité en Push sur le crédit privé, blog informatif, explications sur le regroupement de crédit, etc. Nous avons aussi totalement repensé notre demande de crédit en ligne, afin de donner un préavis fiable à 90% au client. Ces derniers recevront une réponse par sms et mail dans les minutes suivant la demande, et si les informations transmises sont corrects, le préavis sera sûr à 90%.

Dès février, toutes les demandes en cours pourront être suivies par le client par sms, gratuitement, afin de savoir à quel stade du traitement le dossier se trouve. Le site mobile creditum.ch a été entièrement refait, afin de répondre à une demande plus "mobile" et d'être encore plus intuitif pour le client. On pourrait vous en dire plus pour les nouveautés à venir, mais on serait ensuite obligé de vous éliminer, alors gardons quelques surprises pour la suite de l'année !