Faire ma demande de crédit privé

Crédit à la consommation en Suisse
 Choisir un montant entre CHF 3’000.- et 300'000.-
 Sélectionner la durée de votre crédit (6 à 120 mois)
Monsieur Madame
ex. 18 11 2016
 Pour pouvoir obtenir un crédit, vous devez avoir entre 18 et 69 ans.
ex. 18 11 2016
 Merci d'entrer votre ancienne adresse
 Merci d'entrer votre ancienne adresse
 Merci d'entrer votre salaire mensuel net
ex. 18 11 2016
 Merci d'indiquer la date de votre arrivée en Suisse
ex. 079 433 33 33
Je confirme par la présente avoir lu les informations juridiques dans leur intégralité et déclare les accepter en tous points.

Vos données sont transmises cryptées.

Le crédit à la consommation en Suisse est rigoureusement encadré afin d'éviter au mieux les risques de surendettement, particulièrement à la suite de l'abaissement du seuil d'entrée dû aux offres gratuites de cartes de crédits par les acteurs de la grande distribution.

Cette libéralité a en effet entraîné un accroissement notable de cas de surendettement dans la Confédération. Et c'est là le paradoxe de ce pays : des entreprises en bonne santé, un taux de chômage relativement faible par rapport aux autres pays européens, et pourtant une hausse du nombre de faillites privées et de saisies, tout particulièrement parmi la population jeune et les personnes à revenus limités.

Le contrat de crédit à la consommation en Suisse doit légalement comporter les indications suivantes :

- le montant net du crédit
- le taux annuel effectif global
- les conditions de modification de ces montant et taux
- les éléments du coût total du crédit
- le plafond du crédit
- les conditions de remboursement
- la clause de remboursement anticipé
- le droit et le délai de révocation
- les garanties éventuelles
- la part saisissable du revenu

Le contrat de financement de biens ou de services doit mentionner en plus :

- une description de ces biens ou services
- le prix au comptant et le coût du crédit
- le montant d'un acompte éventuel et le nombre et le montant des mensualités
- l'identité du propriétaire éventuel des biens
- une éventuelle obligation d'assurance et le coût de celle-ci.